Nouveautés

carre gris Le fabuleux voyage de Tromblon

carre gris Blanche et la dragonne

carre gris Melvin

carre gris Le roi sans couronne

J'aime

Moyenne : 2.0/5 (31 votes)

Recommander à un ami Recommander à un ami


Pour recommander ce texte, merci de compléter ce formulaire.
Tous les champs sont obligatoires









AddInto

Outils

Intrépide Bélinda


L'eau est chaude, la mer calme et rien à l'horizon ne laisse supposer que les choses vont changer.

Bélinda, la petite baleine, est heureuse. Depuis maintenant trois jours, elle se laisse porter par ce léger courant qui les emmène, doucement mais sûrement, vers les mers du sud. Autour d'elle, tous les membres du groupe se sont quelque peu éparpillés.

Ce matin, un banc de dauphins s'est joint à eux. Au début, les deux groupes ne se sont pas mélangés. Mais dans l'après-midi, les jeunes dauphins sont venus se mêler aux baleines, mettant un peu d'animation. Et Bélinda s'en réjouit. Car elle est la plus jeune des baleines. Et il n'est plus question de demander à Barnabé, son frère, de venir jouer avec elle, alors qu'il a presque atteint sa taille d'adulte. De plus, il est bien trop occupé à faire les yeux doux à Bérénice pour accorder ne serait-ce qu'une minute à Bélinda.

Remarquant trois jeunes dauphins qui nagent un peu à la traîne, Bélinda décide d'aller les rejoindre.

- Salut, je m'appelle Bélinda.

Les trois dauphins la regardent d'un air peu engageant :

- Qu'est-ce que tu veux ?

- Je peux jouer avec vous ?

- Non, répondent-ils en choeur.

- A quoi pourrais-tu bien jouer, ajoute le plus grand. Tu es bien trop grosse ! Tu risquerais de nous écraser.

- Mais...

Ils s'éloignent déjà et ne l'entendent pas. Stupéfaite, Bélinda reste sur place.

- Ne fais pas attention à eux.

A côté d'elle nage un dauphin minuscule, avec tout plein de tâches claires sur le dos.

- Moi c'est Diégo. Toi c'est Bélinda, c'est ça ?

Diégo, un éclair malicieux dans l'œil, ajoute :

- Je crois que si nous ne remontons pas à la surface, nous allons avoir des problèmes pour respirer !

Bélinda sourit :

- Oui, je pense qu'il est temps.


Copyright © 2006, © 2013 - La tête dans les mots