Nouveautés

carre gris Le fabuleux voyage de Tromblon

carre gris Blanche et la dragonne

carre gris Melvin

carre gris Le roi sans couronne

J'aime

Moyenne : 1.8/5 (30 votes)

Recommander à un ami Recommander à un ami


Pour recommander ce texte, merci de compléter ce formulaire.
Tous les champs sont obligatoires









AddInto

Outils

Les SONcières : La sorcière Un Jour sans Fin


La cousine de la sorcière Poil au Menton s'appelle Un jour Sans Fin.

Elle vit dans un moulin, à côté d'Agen. Si tu y arrives par le chemin bordé de sapins, un lutin, pas très malin, te serrera la main. Il te montrera le jardin aux senteurs de jasmin où vivent vingt lapins nains, un babouin cabotin et un poulain qui adore le picotin.
Chez la sorcière Un jour Sans Fin, dans un palanquin, trois marcassins et un ragondin jouent du tambourin. Tandis que dans un bassin, un pingouin entonne des chants de marin tout en triant du grain. Dans sa salle de bain, il y a un dauphin qui nage au milieu de centaines d'oursins.
Enfin tous les matins, elle attrape, avec de la poudre de perlimpinpin, des serins pour leur faire des câlins.

La sorcière Un jour Sans Fin a un visage très vilain : un nez très fin, des lèvres carmin et des cheveux châtains qu'elle ne lave jamais avec du shampoing. Elle s'habille de robes de satin, fleure bon le romarin, porte des escarpins en maroquin et se coiffe d'un galurin pour prendre le train. Dans son sac en forme de couffin, il y a un traversin, une fiole de venin, quelques sequins et de la confiture de coing.

Les soirs de juin, elle invite tous ses cousins et quelques voisins à de véritables festins : dans de petits ramequins des bousins au cumin, intestins de marsouin au jus de raisin et navarin de poussins argentins. Et vous avez encore faim, rien de mieux qu'un ragoût de daim aux noix de kaolin. Le tout servi, au son divin d'un clavecin, par une armée de petits diablotins poupins.
Et si le parrain de la sorcière Un jour Sans Fin n'est pas écrivain, il est certain que le châtelain de Saint-Glinglin, son prochain béguin, mange comme un sagouin !


Copyright © 2006, © 2013 - La tête dans les mots